OA Library

Carcassonne - Christol la madeleine, Pôle Santé: Christol III à Carcassonne (Aude), Région Languedoc - Roussillon

Newman, Charlie and Ropiot, Virginie and Gaillard, Cyril (2009) Carcassonne - Christol la madeleine, Pôle Santé: Christol III à Carcassonne (Aude), Région Languedoc - Roussillon. Project Report. Oxford Archaeological Unit Ltd.

[img]
Preview
PDF
CARPOS08_A_RapportA4.pdf
Available under License Creative Commons Attribution Share Alike.

171MB
[img]
Preview
PDF
CARPOS08_A_RapportA3.pdf

294kB

Abstract

Le site de Christol III se localise au nord-est de Carcassonne, sur la rive droite de l’Aude qui coule à moins de 1 km à l’ouest du gisement, en bordure de l’ancienne zone humide de La Madeleine. Dans le cadre du projet de déplacement de l'hôpital de Carcassonne dans le quartier de Montredon, une opération de diagnostic a tout d’abord été réalisée par l’Inrap, sous la direction de M. Guillaume (Guillaume, Durand 2005). Ce site a ensuite été l’objet d’une prescription de fouille, réalisée par Oxford Archéologie Méditerranée en 2008, sous la conduite de C. Newman (Newman et al. 2009). Les vestiges, répartis sur une surface de 7376 m², se rapportent pour l'essentiel à une occupation de la fin du premier âge du Fer. Ils concernent d'une part un habitat s'organisant autour d’un bâtiment central à abside et, d'autre part, un ensemble de structures en creux situées plus au sud. L'ensemble bâti a souffert du creusement d'une série de fossés diversement orientés. Il est par ailleurs très arasé. Le mobilier (céramique et métallique : étude V. Ropiot) est cohérent et homogène. Il permet d'attribuer cette occupation au premier quart du Ve s. av. n. è. On notera toutefois que deux couches localisées dans la partie nord de la zone de fouille ont livré du mobilier appartenant à la fois au Ve s. et au IIe s. av. n. è. La disposition et la composition hétérogène de ces ensembles montrent qu'ils ne sont pas en place. Ils indiquent néamoins que le site a connu une phase d'occupation à la fin du second âge du Fer, mais aucun niveau en place correspondant à cette période n'a été individualisé dans ce secteur. Seul un mur isolé, localisé à l'extrémité sud de la fouille pourrait être rattaché à cette phase. Le bâtiment à abside se compose, dans la partie septentrionale, d’une grande salle rectangulaire dont les murs sont bâtis sur solins de pierre, conservés sur deux assises. Au sud, cette salle se prolonge par une abside dont la cloison est matérialisée par 6 trous de poteaux. La superficie du bâtiment atteint 40 m2. Son entrée est précédée d’un passage fermé ou d’une cour. Aucun aménagement interne particulier (sols, banquette éventuelle) n’est conservé, à l'exception d'une grande fosse, évoquant un silo, creusée au centre, contre le mur est. Un petit appentis de plan quadrangulaire semble s’adosser au mur nord du bâtiment à abside, tandis qu'un vaste espace se développe à l’est. D’une superficie d’environ 81 m2, il se subdivise en trois aires, une resserre, un atelier de métallurgie et une cour, disposées en enfilade, avec en commun le mur de façade nord. A l'extrémité orientale de la cour, se trouve un possible grenier aérien sur poteaux plantés. L'espace concerné par l'activité métallurgique se caractérise par la présence de trois foyers ayant livré de fortes concentrations de battitures, micro-déchets liés au martelage à chaud d’objets en fer. Les analyses métallographiques des déchets révèlent clairement la pratique d’activités artisanales sur place (étude de M. Berranger). Il est apparu que cette activité dépasse le cadre d'une fabrication d'objets à l'échelle domestique, puisqu'on a vraisemblablement affaire à une production standardisée de pièces assez volumineuses, mettant à contribution le travail d'un artisan spécialisé. La pratique d'activités agricoles est par ailleurs confirmée par la présence de structures de stockage, de paléosemences (étude de C. Schaal), et, dans une moindre mesure, par l'outillage en fer (faucille, pic à douille). Le site de Christol III a notamment livré cinq silos piriformes ou tronconiques à fond plat, situés à une distance de 10 à 30 m au sud de l'établissement. Enfin, toujours au sud de l'ensemble bâti, un puits a été creusé dans le substrat à une profondeur d'au moins 1,78 m. L'ensemble de ces éléments, ainsi que la qualité du bâti et du mobilier, confèrent à cet établissement une place à part dans la documentation ouest-languedocienne et roussillonnaise. On est assez loin du modèle de la petite ferme construite en matériaux périssables et dévolue uniquement à un rôle agricole.

Item Type:Monograph (Project Report)
Subjects:Geographical Areas > French Regions > Languedoc-Roussillon
Period > French Periods > Âge du Bronze et âge du fer 2200 - 50 BC
ID Code:254
Deposited By: Joseph Reeves
Deposited On:28 May 2010 12:42
Last Modified:22 Dec 2011 14:30

Repository Staff Only: item control page